défiscaliser nantes
Comment ne pas rendre de l’argent à l’administration ?
11 décembre 2020
défiscalisation-retraite-nantes
Pour votre retraite avez vous pensé à défiscaliser sur Nantes ?
28 décembre 2020

Votre épargne est-elle à l’abri en cas de crise ?

Selon un sondage Harris Interactive, plus d’un Français sur 2 pense que son argent ne serait pas protégé si sa banque faisait faillite. L’occasion de rappeler l’existence du fonds de garantie des dépôts.

Un fonds de garantie spécifique protège une partie de l’épargne des Français.

Le fonds de garantie des dépôts permet aux épargnants, en cas de faillite d’un établissement financier, d’être couverts jusqu’à 100 000 € sur les sommes déposées sur leurs comptes.  Compte courant, compte épargne logement, plan d’épargne logement…, hors livrets d’épargne règlementée. Si ces épargnants détiennent des comptes dans plusieurs banques, ils pourront profiter du plafond autant de fois que d’établissements concernés.

Quid des livrets règlementés ?

Toutes les sommes déposées sur des livrets d’épargne règlementée (Livret A, LDDS et Livret d’épargne populaire) sont garanties jusqu’à 100 000 € par client et par établissement. Cette garantie s’ajoute à celle couvrant les comptes courants et d’épargne classique.

Une garantie étendue !

La limite de 100 000 € peut être dépassée dans le cadre des « dépôts exceptionnels temporaires » pour des sommes encaissées moins de 3 mois avant la défaillance de l’établissement. Elles peuvent provenir de la vente d’un bien immobilier, de la réparation en capital d’un dommage, d’une succession ou d’une donation. Dans l’un ou l’autre de ces cas, la limite d’indemnisation est relevée à 500 000 €.

Et l’assurance ?

Pour les produits d’assurance, c’est le fonds de garantie des assurances de personnes qui peut être actionné. Il prévoit, en cas de faillite d’une compagnie d’assurances, une indemnisation à hauteur de 70 000 € par assuré, adhérent ou bénéficiaire. Et ce quel que soit le nombre de contrats d’assurance-vie, de capitalisation ou retraite souscrits auprès de cet assureur. Pour les rentes d’incapacité ou d’invalidité et celles résultant d’un contrat d’assurance décès, l’indemnisation maximale est de 90 000 €.

 

Le déposant n’a aucune démarche à accomplir pour être indemnisé. La garantie n’est déclenché qu’en cas de faillite de la banque et désignation d’un administrateur provisoire par l’autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR).
 > Dans un tel cas quelle est la meilleure banque française

> défiscalisation